• Une lettre - Il faut savoir lire entre les lignes.

    Je suis votre fille et je sens que je suis en train de vous perdre - Je vous évite.
    Je ne sais pas ce que je deviendrais sans vous mais je ne sais pas non plus comment faire pour vivre avec vous.
    Pourquoi notre famille s'est détruite en si peu de temps ? Pourquoi ? Je me pose encore tellement souvent cette question.
    On était tellement uni. Est ce qu'on vivait juste au milieu d'apparences trompeuses ?
    J'étais si jeune. Si fragile. Je n'arrive même plus à me rappeler des bons moments passés ensemble.
    Je sais juste que je voudrais retrouver cette famille qui n'existe plus.

    Nous n'avons jamais réellement su se confier les uns aux autres. Vous le savez, n'est ce pas ?

    Je me suis tellement bien détruite - En silence.
    Ne vous inquiétez pas. J'ai fais comme vous me l'avez dit.
    J'ai sauvé les apparences. J'ai enfilé un masque.
    Aux yeux des autres, nous restons une famille unie pour toujours.
    Personne ne connaît notre vérité et personne ne connaît la mienne.
    Nous ne savons pas nous parler sans nous déchirer. Nous ne savons pas nous aimer sainement.

    Nous restons avec nos tabous et les non dits. Vous le savez, n'est ce pas ?

    Nous pouvons tous compter les uns sur les autres mais nous paraissons tellement absents.
    Ce sont nos visages qui se croisent sans jamais vraiment se regarder dans le blanc des yeux.
    Ce sont ces mêmes visages qu'on évite si souvent.
    Ce sont nos quelques sourires esquissés les uns pour les autres.
    Ce sont ces mêmes sourires qui peuvent d'une seconde à l'autre se changer en cris et en larmes.
    Ce sont ces mêmes larmes qu'on ne montre pas - C'est tabou.

    Ce sont nos vies qui se croisent sans jamais véritablement se rencontrer. Vous le savez, n'est ce pas ?

    Mais, maman - papa je dois savoir : est ce que la haine domine votre couple ?

    Et moi : J'ai peur. Peur pour mes frères. Peur pour nous. Amour / Haine. Voici notre quotidien. Incertain.

    Comment être ensemble sans nous faire du mal ?

    Famille, je vous ai /..

    Votre fille. Pour toujours.

    P.S : « On éteint »

    Une lettre perdue. Aucun nom. Aucune date précisée. Encore un non dit. Comme tant d'autres.

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :