• La peur au ventre

    Un jour on ouvrira mon coeur, on pourra y lire à travers mes larmes "je t'aime encore". Tout autour de mon coeur, il y reste des lames.
    Je les avais déposer après. Juste après. Oui, voilà - je m'en souviens maintenant. Juste après. Tout à la fin. Tu sais toi hein ? Tu sais de quel fin il s'agit, n'est-ce-pas ? La fin de notre histoire. La fin de ma vie. Bien sûr, je ne suis pas morte tout de suite.
    Oui, je continuais de survivre. Mais, voilà la vérité : Depuis ce jour, je déposais des lames tout autour de mon coeur. Des larmes se rajoutèrent, tout au fond de ce dernier. Sans vouloir s'éteindre. Au fond de cette mascarade. Jusqu'à la fin de notre amour meurtri.
    Je protégeais ses larmes ; la seule présence qu'il me restait encore de toi. Pour combler ton absence. Oui. De cette dernière fois où tu es partie sans que je puisse ajouter un mot.
    D'ailleurs, je ne te l'avais pas dit. Non, je ne pouvais pas te le dire. Pourtant, je ressentais déjà ma petite mort au fond de mon coeur. A l'intérieur de cette noyade.

    Mon ultime protection contre l'oubli : garder ses larmes en prenant soin de préserver la même intensité que lors de notre dernière rencontre.
    Pourquoi ? Pour te garder. Pour te protéger jusqu'à la fin. A ma façon. Ma vérité : Je n'ai jamais aimé que toi.

    Et là, tu me demandes "Pourquoi ne pas me l'avoir dit de mon vivant ?"

    A présent, je peux te le dire. Maintenant que le temps n'a plus aucune importance, maintenant que je ne risque plus rien : Je t'ai perdu uniquement par peur de te perdre. Par peur de me perdre.
    Je comprenais déjà si bien la signification profonde de "sans toi, je ne suis plus moi". Je t'aime même à travers la mort. Amour de ma vie. A jamais.

    La preuve : J'ai encore peur de te perdre au paradis.

    "Viens, je vais détruire tes lames de sang. Sécher tes larmes. Te protéger. Mon unique arme : L'amour que j'ai toujours eu pour toi."

    écrit le 17/05/2005...Vers 3h du mat'


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :